(LMDLL) Cycle 3 : Sartre/Camus, anatomie d’un dissensus – Boris Lyon-Caen (2017-2018)

(LMDLL) Cycle 3 : Sartre/Camus, anatomie d'un dissensus - Boris Lyon-Caen (2017-2018)

Tous les enregistrements des matinées de la littérature

Ce cycle de conférences entend poursuivre la réflexion, engagée au cours de l’année 2016-2017, sur les formes de l’engagement. Le projecteur sera braqué sur une joute intellectuelle hautement significative : le dialogue tumultueux entretenu par Jean-Paul Sartre et Albert Camus, dans le deuxième tiers du XXe siècle. Nous nous pencherons sur ses ressorts, sur ses moments-clés et sur ses enjeux : s’y cristallisent des choix philosophiques et politiques singulièrement féconds en termes de pratiques littéraires.

Une controverse dans le siècle

Camus, « La Nausée, par Jean-Paul Sartre »,
« Le Salon de lecture » d’Alger républicain, 20/10/1938 ;
Sartre, « Albert Camus », France Observateur, 7/01/1960.

Le roman « philosophique »
Sartre, « La Nausée » (1938).
Camus, « Le Mythe de Sisyphe » (1942).

Une écriture « blanche » ?
Camus, « L’Étranger » (1942).
Sartre, « Explication de L’Étranger » (1943).

Un théâtre de « situations »
Sartre, « Les Mouches » (1943) et « Les Mains
sales » (1948).

Camus, « Caligula » (1944) et
« Les Justes »(1949).

Une œuvre « expérimentale » ?
Sartre, « Le Sursis » (1945).
Camus, « La Peste » (1947).

Un geste « autobiographique »
Camus, « Le Premier homme » (1960).
Sartre, « Les Mots » (1964).


€10.00
Processing ...