Saison 2017-2018

21ème SAISON DES MARDIS DE LA PHILO

Chers amis,

En septembre 2017 les Mardis de la Philo auront 20 ans.
L’avenir est au cœur de ce nouveau programme. Chaque philosophe a répondu à cette question à sa manière. Certains ont invité un autre penseur afin de porter un double regard sur une même problématique.
6 experts parleront de la place de l’homme sur la terre, 5 philosophes et scientifiques évoqueront les grands champs de la recherche contemporaine.

Je suis particulièrement heureuse d’accueillir cette année Roger-Pol Droit et Francis Wolff qui donneront chacun 6 conférences, mais aussi Luc Ferry, André Comte-Sponville, Pierre-Henri Tavoillot et Marcel Gauchet qui ont accepté de nous rejoindre pour une intervention exceptionnelle.

Vous retrouverez tous ceux qui ont fait le succès des Mardis de la Philo : Heinz Wismann, Charles Pépin, Monique Castillo, Jacques Darriulat, Étienne Klein, Bertrand Vergely, Olivier Dhilly, Jean-Michel Besnier, Michel Eltchaninoff , Jean-Michel Le Lannou, Charles Girard, Marc Lachièze-Rey et Olivia Gazalé.

Je suis très heureuse de vous annoncer notre nouveau partenariat avec la librairie L’Écume des pages.

Enfin, je tiens à remercier chacun d’entre vous pour sa fidélité et sa confiance qui nous obligent et nous honorent. C’est pour vous que ce programme a été conçu.

signature

Pour vous inscrire : Inscription

1er juin -18h- à la Maison de Chateaubriand

image002

 

« Littérature des Images » ou « littérature des Idées » ?
Animée par Jacques-David Ebguy (Université Paris Diderot)

Le thème :

« Littérature des idées » vs « Littérature des images » : formulée par Balzac, l’opposition, de Chateaubriand à George Sand, de Mme de Staël à Hugo, court tout au long du XIXe siècle. D’un côté, prolongeant le XVIIIe siècle philosophique, une littérature abstraite, une écriture sèche, analytique, orientée par la raison, de l’autre, une littérature des passions, du rêve, une écriture du lyrisme et de l’image. Faut-il « convaincre par la raison » ou « entraîner par l’imagination » ? Faut-il se méfier des outrances de l’imagination ou en célébrer le pouvoir d’éclairage, la force d’emportement ? Entre les deux voies, la littérature française – poésie, récit ou prose d’idées – oscille ou vise une forme de synthèse (les idées avec les visions).

Cette deuxième rencontre-débat se propose de préciser les termes de cette opposition, sur laquelle nous vivons encore, d’en suivre les manifestations dans notre modernité et d’en mesurer les enjeux à la fois esthétiques, philosophiques et idéologiques, dans un temps de démocratisation et de sécularisation.

Les intervenants :

Philippe Dufour, professeur de littérature française du XIXe siècle à l’Université de Tours, chercheur associé à l’Institut des textes et manuscrits du CNRS, est rédacteur en chef de la revue électronique flaubert.revues.org et a notamment publié Le Roman est un songe (Seuil, 2010), et La Littérature des images (La Baconnière, 2016). Il travaille désormais sur la façon dont le réalisme pense la démocratie.

Françoise Mélonio, professeur émérite de l’Université Paris IV-Sorbonne, ancienne directrice des études et de la scolarité de Sciences Po Paris, est spécialiste de Tocqueville et de l’Histoire intellectuelle et littéraire du XIXe siècle. Elle achève actuellement la publication des Œuvres complètes de Tocqueville (Gallimard) et participe à l’édition des œuvres de Benjamin Constant.

Informations pratiques : Jeudi 1er juin à 18h dans la bibliothèque de la Maison de Chateaubriand. Gratuit mais sur réservation au 01 55 52 13 00 ou reservations-chateaubriand@hauts-de-seine.fr

Hommage à Michel Blain

Les Mardis de la Philo rendent hommage à Michel Blain qui fut un merveilleux conférencier, grand spécialiste des mythes fondateurs de la culture européenne,de Kafka et surtout de l’oeuvre Marcel Proust. Ses obsèques ont eu lieu mardi dernier à Illiers-Combray. Il était accompagné de sa famille, de ses amis, de quelques fidèles auditrices des Mardis de la Philo et d’aubépines.

Bibliographie – été 2017

L’homme et la terre :

  • Hervé Le Bras : L’âge des migrations, Autrement
  • Michel Foucher : Le retour des frontières, CNRS éditions, 2016
  • Catherine Whitol de Wenden : La question migratoire au XXIe siècle (Presses de Sciences Po nouvelle édition 2017).
  • Thierry Paquot : Terre urbaine, La découverte, 2017
  • Jean-Joseph Boillot, Rahmane Idrissa : L’Afrique pour les nuls, Guide 2015

 L’avenir de l’Europe

– Philippe Herzog, Europe Réveille-toi (préface Michel Rocard et Michel Barnier),  édité par Confrontations Europe.

– Philippe Herzog, L’identité de l’Europe. Vers une refondation, édité par les Entretiens Européens et eurafricains.

– Rémi Brague, Europe la voie romaine, Champs Flammarion

– Monique Castillo, Qu’est-ce qu’être européen ? Cercle Condorcet  d’Auxerre

– Monique Castillo, Le droit face aux défis culturels européens, article à paraître avant l’été dans la revue internationale de droit comparé

– Hubert Vedrine, Sauver l’Europe, Liana Levi (et/ou l’interview du Figaro)

– Rapport Schuman 2017 sur l’Europe, dirigé par Thierry Chopin et Michel Foucher

Sortir de soi

– Freud, Malaise dans la civilisation et l’analyse de Ricoeur, Livre II, chapitre II de son ouvrage De l’interprétation (« Les pulsions de mort : spéculation et interprétation »)

– Cornélius Castoriadis, L’institution imaginaire de la société, Partie II, chapitre VI (« L’institution sociale-historique ») le paragraphe qui s’intitule « rupture de la monade » Points Essais, p. 429-460)

– Bergson,  Les deux sources de la morale et de la religion, Puf. Titres recommandés : « création et amour » ; « société close et société ouverte » ; « société naturelle et démocratie » ; « mécanique et mystique » (et tous ceux qu’on souhaite lire)

– Emmanuel Mounier, Le personnalisme, chapitre II et III (en particulier : la personne comme vocation)

– Emmanuel Lévinas, Totalité et infini, Préface, Section I (« le Même et l’autre »à, titres 1 et 2. Section III  (« le visage et l’extériorité »), titres 1 et 2.  Le livre de Poche, Essais.

Le temps des philosophes

–  Aristote, Physique, I – IV,

–  Cicéron, De la providence, éd. GF,

– Kant, Critique de la raison pure, I, 1ère partie : « L’esthétique transcendantale »,

– Hegel, La philosophe de l’histoire, Introduction de 1830-1831, dir. M. Bienenstock, éd. Le livre de poche,

–  Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience,

– Heidegger, Les Problèmes fondamentaux de la phénoménologie, 2ème partie, trad. J.-F. Courtine, Gallimard.

La décision

La démocratie délibérative, Charles Girard et Alice Le Goff, Hermann 2010

La musique

Pourquoi la musique ? Francis Wolff, Fayard 2015

Les grands témoins

Luc Ferry, La révolution transhumaniste, Plon 2016

Marcel Gauchet, L’Avènement de la démocratie (IV) : Le nouveau monde, Nrf Gallimard 2017

La peinture hollandaise au siècle d’or

Alpers (Svetlana), L’Art de dépeindre. La peinture hollandaise au XVIIe siècle, Gallimard, 1990.

Brook (Timothy), Le Chapeau de Vermeer. Le XVIIe siècle à l’aube de la mondialisation, « Petite Bibliothèque Payot », 2012.

Claudel (Paul), Introduction à la peinture hollandaise, in Œuvres en prose, « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, 1965, p. 167-211.

Darriulat (Jacques) et Enthoven (Raphaël), Vermeer, le jour et l’heure, « Des Vies », Fayard, 2017.

Leymarie (Jean), La Peinture hollandaise, de Gérard de Saint-Jean à Vermeer, Genève, Skira, 1956.

Schama (Simon), L’Embarras des richesses. La culture hollandaise au Siècle d’Or, Gallimard, 1991.

Schama (Simon), Le Paysage et la mémoire, Seuil, 1999

Sterling (Charles), La Nature morte, de l’antiquité au XXe siècle, Macula, 1985.

Todorov (Tzvetan), Eloge du quotidien. Essai sur la peinture hollandaise du XVIIe siècle, Seuil, « Points », 1997

Valéry (Paul), Le Retour de Hollande, in Œuvres, « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, 1968, tome I, p. 844-854.

Le paradoxe de la virilité

Histoire de la virilité, 3 volumes, dir. A. Corbin, J. J. Courtine , G. Vigarello, Points Histoire, 2015.

XY. De l’identité masculine, Elisabeth Badinter,  Le livre de poche, 1994.

– Boys don’t cry : Les coûts de la domination masculine, collectif de D. Dulong, C. Guionnet, E. Neveu, PU Rennes, Le sens social, 2012.

L’érotisme masculin dans la Rome antique, F. Dupont et T. Eloi, Belin, 2009

Les pères grecs et l’avenir

Évangile de Jean. Chapitre 1.
Pseudo Denys, Oeuvres complètes, Aubier.
Homélies de Saint Jean Chrysostome,  sur l’incompréhensibilité de Dieu, Cerf. 
 La mystagogie de Saint Maxime le Confesseur, Athènes 2001.  
Saint Grégoire Palamas,   Triade pour la défense des saint hésychastes, Louvain 1973.
Crénée de Lyon, La gloire de Dieu c’est l’homme vivant, Cerf. 

 

Bibliographie de l’été 2017

Pour aborder le programme de la saison 2017-2018, découvrez nos recommandations de lecture pour l’été, dans la rubrique À lire, à voire.

Les ouvrages sont disponibles chez notre partenaire la librairie L’écume des pages